Bienvenu(e) sur le site de l'Institut Necker Enfants Malades
  • Summer School 2021 : Genetic Epidemiology of Kidney Function and Chronic Kidney Disease.
    The Summer School is an international programme to share recent advances in the genetic epidemiology of kidney function and chronic kidney disease. The school is aimed at PhD students and Postdocs in biomedical disciplines who want to learn about up-to-date methods for identifying genetic determinants of kidney function and learn about the latest results.

    The [...]

  • The key autophagic protein ATG16L1 contributes to primary cilium membrane trafficking
    A study conducted in the Morel laboratory and recently published in Cell Reports highlights the role of autophagic protein ATG16L1 in the context of ciliogenesis, in response to nutritional stress. These data describe a non-canonical function of ATG16L1, which participates to post-Golgi trafficking of key ciliary IFT20 protein, via a direct interaction mediated by its WD40 domain and a [...]
  • Pamela Schnupf reçoit le Prix Jean Hamburger de la Ville de Paris 2020

    Nous sommes heureux d'annoncer que Pamela Schnupf, cheffe d’équipe à l’INEM vient d’obtenir l’un des Grands Prix de médecine de la Ville de Paris : le Prix Jean Hamburger 2020.

  • L'équipe Morel met en lumière le rôle-clé de l'interface membranaire ER/mitochondrie dans l'immunité innée et la réponse anti-virale.
    L’équipe Morel, en collaboration avec la compagnie ENYO-Pharma (basée à Lyon) et le Dr Benoit de Chassey, vient de mettre en évidence l’importance de la dynamique membranaire mitochondriale et des sites de contact ER-mitochondrie [...]
  • Time-dependent maturation of memory B cells against SARS-Cov-2 with improved recognition of the virus receptor binding site

    Immune memory is the mechanism that protects us against re-infection by pathogens. The success of vaccines is based on this defense strategy that consists in the production of blood [...]

  • Cell Reports _ Developmental Renal Glomerular Defects at the Origin of Glomerulocystic Disease
    The research group led by Marco Pontoglio at the “Institut Necker Enfants Malades” has discovered a novel genetically programmed morphogenetic process that plays an important role in renal glomerulogenesis. The dysfunction of this process leads to self-strangled glomeruli that generate [...]
L'Institut
L'Institut Necker-Enfants Malades (INEM), créé en janvier 2014, est un centre international de recherche biomédicale situé sur le campus de l'hôpital Necker et soutenu par l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), le Centre National de la Recherche Scientifique Recherche (CNRS) et l'Université de Paris.
Présentation

La recherche à l'INEM se concentre sur les maladies courantes causées par l'interaction entre l'hérédité et les facteurs environnementaux. Ces maladies affectent principalement les enfants et les jeunes, et englobent les troubles (auto) immuns, les maladies hématologiques, les maladies infectieuses, les maladies rénales, la fibrose kystique, les troubles endocrinologiques et les maladies métaboliques. Les équipes de l'INEM appliquent des connaissances issues de la recherche fondamentale et clinique pour développer des stratégies diagnostiques et thérapeutiques innovantes.

Depuis plus de 40 ans, le développement des transplantations renales et des greffes de moelle, le phenotypage des maladies auto-immunes et des maladies génétiques, ont permis la plupart des grandes avancées médicales d’aujourd'hui. L'atout majeur de l’Institut Necker-Enfants Malades vient de la pluralité des compétences, de la liberté et de la créativité de ses chercheurs, de leur volonté de diversifier leurs sujets de recherches. Les activités translationnelles seront poursuivies et encouragées autant que possible. En effet, ce groupe de directeurs de recherche a déposé 24 brevets, dont 4 ont été signés avec des sociétés pharmaceutiques.

13 contrats de R & D ont été signés avec l'industrie et 3 sociétés start-up ont intégré des directeurs de recherche de notre Institut parmi leurs membres fondateurs. Pour renforcer encore le lien avec le monde socio-économique, nous avons l'intention de consacrer un étage de notre bâtiment de recherche à l'hébergement des entités privées, soit de petites entreprises ou des équipes de grandes industries pharmaceutiques désireux de collaborer avec les groupes de l'Institut Necker-Enfants Malades.

Notre mission

L'interaction étroite entre les laboratoires de recherche et les départements cliniques est l'une de nos principales forces qui crée un environnement hautement dynamique et favorise la recherche translationnelle «du laboratoire au lit du malade». Nos programmes de recherche sont conformes à cette mission et la plupart des groupes ont des liens très étroits avec la clinique, principalement par le biais des cliniciens avec des nominations conjointes dans les laboratoires de recherche et les départements cliniques.

Nos axes de recherche des prochaines années sont les suivants :
  • Comprendre les mécanismes moléculaires des leucémies c’est pouvoir utiliser des thérapeutiques ciblées en s’affranchissant de la chimiothérapie dont on connaît les dégâts collatéraux
  • Vaincre le diabète, surtout celui de type 1 chez l’enfant (440000 dans le monde), c’est pouvoir aborder le traitement des maladies auto-immunes, de plus en plus fréquentes dans les pays développés, comme également la sclérose en plaque ou le lupus
  • Réussir un jour à contrôler le système immunitaire, grâce à la longue expérience et le matériel clinique considérable de l’hôpital Necker sur la greffe de rein et de la moelle, est un enjeu prioritaire
  • Chercher à déterminer les mécanismes bactériens responsables de la méningite, évoluant en quelques heures chez un enfant ou sujet parfaitement sain, est indispensables pour développer des vaccins efficaces et bien tolérés
  • Appliquer nos connaissances des troubles du métabolisme et de la croissance pour favoriser des thérapies innovantes et personnalisées dans le domaine de l’insuffisance rénale, le diabète, la mucoviscidose, les myopathies et diverses tumeurs solides.
Les collaborateurs
La Direction
L'Institut Necker - Enfants Malades est administré par un directeur assisté par les deux chefs de département et d'une secrétaire générale chargée de l'administration. Chaque chef d'équipe est responsable de son projet scientifique et de l'utilisation de son espace alloué.
Fabiola Terzi
Directeur Institut Necker Enfants Malades
Mario Pende
Marco Pontoglio
Directeur du Département "Croissance et Signalisation"
Peter Van Endert
Simon Fillatreau
Directeur du Département "Immunologie, Infectiologie et Hématologie" (I2H)
Sophie Koutouzov
Secrétaire générale
La Recherche
Voir les équipes de recherche
Les membres de l'INEM

Treize équipes de recherche sont membres fondateurs de l’Institut Necker-Enfants Malades, lequel compte aujourd’hui 19 équipes de recherche. Les équipes sont regroupées en deux départements : un département de biologie cellulaire (Croissance et signalisation) et un département d’Immunologie, Infectiologie et Hématologie (I2H).

L'Institut Necker-Enfants Malades est actuellement composé de 103 scientifiques, dont un tiers de médecins, 76 techniciens et ingénieurs, et de 35 postdoctorants et 37 doctorants...

Contactez-nous
+33 (0)1 40 61 53 00
Adresse
Institut Necker Enfants Malades

Faculté de Médecine Necker
160, rue de Vaugirard
75015 Paris Cedex
FRANCE
Parrain(s)
S.A.R. la Princesse Caroline de Hanovre qui, à travers la Fondation Princesse Grace, soutient déjà la recherche medicale et tout ce qui contribue à soulager les enfants malades en France et dans le monde, a accepté de s'engager à nos cotés pour que ce centre de medecine moleculaire, tourné entre autres vers les pathologies des enfants, prenne de vitesse les maladies et continue à relever les defis actuels.

INEM - Organigramme